Réussir l’éducation de ses enfants

Quelle est votre méthode parentale?

Personne n’a de recette parfaite pour élever des enfants prudents et en santé qui ont tout ce qu’il faut pour réussir.

Cependant, des recherches indiquent que les parents peuvent adopter certaines approches d’éducation dont les effets sont souvent positifs.

Il est également bénéfique pour les grands-parents et les autres tuteurs d’améliorer leur compréhension des adolescents qu’ils connaissent ainsi que leur communication et leurs rapports avec eux.

Quelle méthode parentale adoptez-vous pour éduquer vos enfants?

Passez en revue les diverses méthodes parentales et voyez laquelle correspond le mieux à votre approche. Des experts vous expliqueront ce que vous réussissez bien avec votre adolescent ainsi que ce que vous pouvez améliorer en ce sens.

Man Having A Serious Talk With His Daughter

Stricte :

Vous éduquez principalement vos enfants de manière stricte. Vous réussissez très bien à établir des limites, mais votre relation avec votre adolescent peut être teintée de conflits et de luttes de pouvoir. Vous pouvez également ressentir de la frustration en tentant d’encadrer son comportement.

Ce que vous réussissez bien :

  • Vous savez qu’il est important d’établir des limites et des attentes.
  • Vous êtes disposé à discipliner votre enfant, un signe de l’amour et de l’attention que vous lui portez.
  • Vous restez au courant du comportement et des déplacements de votre adolescent.
  • Vous travaillez fort afin de protéger votre adolescent des comportements à problème et de l’empêcher de s’attirer des ennuis.

Ce que vous pouvez améliorer :

  • Rendez votre milieu plus réconfortant et chaleureux en disant à votre adolescent que vous l’aimez, en le félicitant et en lui témoignant votre affection.
  • Écoutez les opinions de votre adolescent et les respecter, même si vous ne les partagez pas. Ainsi, la communication entre vous demeure ouverte.
  • Faites en sorte, lorsque votre adolescent enfreint une règle, que les mesures disciplinaires correspondent aux conséquences que vous avez établies avec lui.
  • Donnez l’occasion à votre adolescent de négocier certaines règles lorsqu’il est approprié de le faire. Prenez le temps de lui expliquer pourquoi certaines règles ne sont pas négociables et insistez sur le fait qu’elles existent parce que vous l’aimez et que vous voulez sa sécurité.
  • Mettez l’accent sur les bons coups de votre adolescent plutôt que sur ses mauvais. Consacrez plus de temps à renforcer ses bons comportements qu’à le punir pour ses mauvais.
  • Soyez curieux sans être moralisateur. Aidez votre adolescent à améliorer ses aptitudes à penser et à exprimer ses idées et ses opinions.

Indulgente :

Vous éduquez principalement vos enfants de manière indulgente. Vous communiquez bien avec votre adolescent, mais vous tenez tant à votre relation étroite avec lui que vous pouvez être réticent à l’idée d’établir des limites ou de le discipliner. Vous tentez parfois en vain de faire en sorte que votre adolescent obéisse aux règles, et vous avez peur qu’il ne vous aime plus si vous tentez d’établir des limites.

Ce que vous réussissez bien :

  • Vous entretenez une relation aimante et chaleureuse avec votre adolescent.
  • Vous lui offrez un milieu réconfortant et respectueux.
  • Vous communiquez ouvertement.
  • Vous permettez la liberté d’opinion et d’expression.

Ce que vous pouvez améliorer :

  • Disciplinez vos enfants et faites preuve de fermeté.
  • Faites preuve de cohérence et ne faites pas de menaces en l’air.
  • Établissez d’avance des limites et des règles claires et nettes ainsi que des conséquences en cas d’infraction, et faites-les respecter.
  • Restez au courant du comportement et des déplacements de votre adolescent, et faites-lui savoir que vous prendrez de ses nouvelles.
  • Faites connaître vos attentes à votre adolescent.
  • Établissez des relations avec d’autres parents, ce qui vous facilitera la tâche pour établir des règles et les faire respecter.
  • Pensez aux valeurs que vous voulez inculquer à votre enfant et fixez des attentes qui favoriseront son développement.

Non-intervention :

Vous éduquez principalement vos enfants par la non-intervention. Vous accordez beaucoup d’autonomie à votre adolescent, mais vous ne ressentez pas de liens très forts entre vous. Vous pouvez vous sentir trop occupé ou dépassé par d’autres obligations pour vous impliquer dans sa vie.

Ce que vous réussissez bien :

  • Vous aimez votre adolescent.
  • Vous accordez une grande importance à l’autonomie et à l’autorégulation.

Ce que vous pouvez améliorer :

  • Exprimez de l’intérêt envers votre adolescent et impliquez-vous dans sa vie.
  • Faites preuve de proactivité; établissez des règles et des conséquences claires et nettes, et faites-les respecter.
  • Restez au courant du comportement et des déplacements de votre adolescent, et prenez de ses nouvelles sans prévenir.
  • Trouvez un moyen de gérer les conflits au lieu de les ignorer. Convoquez une rencontre de famille ou demandez conseil à un professionnel reconnu.
  • Communiquez plus ouvertement et écoutez plus attentivement.
  • Soyez chaleureux et aimant.
  • Parlez aux autres parents pour qu’il vous soit plus facile de surveiller votre enfant.

Woman With Her Teenage Daughter

Équilibrée :

Vous éduquez principalement vos enfants de manière équilibrée, ce qui s’avère la méthode parentale la plus efficace pour élever des adolescents en santé, équilibrés et épanouis.

Ce que vous réussissez bien :

  • Vous élevez, disciplinez et respectez votre adolescent.
  • Vous manifestez de l’amour, de la chaleur humaine et de l’intérêt.
  • Vous communiquez ouvertement et écoutez attentivement.
  • Vous établissez des règles ainsi que des limites claires, nettes et raisonnables.
  • Vous restez au courant du comportement et des déplacements de votre adolescent.
  • Vous faites respecter les limites et prenez les mesures nécessaires avec logique et fermeté.
  • Vous permettez la liberté d’opinion et d’expression.

Ce que vous pouvez améliorer :

Continuez dans cette voie! Cependant, demeurez conscient qu’il n’existe pas de recette universelle et que vous devez constamment réévaluer les risques que court votre adolescent au fur et à mesure qu’il grandit. Vous êtes le mieux placé pour déterminer les besoins de votre adolescent, et parfois, cela signifie qu’il est préférable d’imposer de nouvelles règles que d’accorder de nouvelles libertés. De plus, restez à l’affût de ce qui se passe dans la vie de votre adolescent en discutant avec d’autres parents, les membres de votre famille ou vos amis. Discutez avec eux des règles que vous avez établies, des raisons pour lesquelles vous les avez établies et de la façon dont vous voulez les faire respecter. La meilleure éducation que peut recevoir un enfant comprend des doses équilibrées d’amour, de limites et de sensibilisation.