Bâtir un groupe de soutien

Un groupe de soutien peut être le meilleur allié d’un parent lorsqu’il s’agit de la consommation des drogues ou d’alcool par leur adolescent.

Le plus important, pour faire face à un problème de consommation de substances illicites, est de trouver un conseiller professionnel réputé. Formé pour vous écouter, il pourra vous aider à trouver des solutions à vos problèmes. La plupart des collectivités se sont dotées de groupes de soutien qui peuvent aider votre famille dans ces moments difficiles. Quelles que soient les actions que vous prendrez, sachez que de nombreux professionnels dévoués ont la volonté de vous aider à bien gérer cette situation.

Demander de l’aide n’est pas facile, mais plus tôt vous le faites, mieux votre enfant s’en tirera.

Ces spécialistes de votre communauté et du milieu de la santé peuvent vous orienter et informer :

  • Conseillers scolaires et professionnels d’aide aux étudiants
  • Professionnels d’aide aux employés
  • Médecins de famille ou pédiatres
  • Infirmières
  • Chefs spirituels
  • Centres de santé communautaires
  • Professionnels de la prévention ou du traitement des toxicomanies chez les adolescents
  • Groupes antidrogue communautaires

Demandez à votre enfant s’il y a quelqu’un en qui il a confiance (un entraîneur ou un conseiller aux étudiants, par exemple) et avec qui il serait à l’aise de parler. La décision définitive ne devrait pas nécessairement lui revenir, mais il sera plus susceptible de participer activement au processus s’il a un mot à dire sur celui-ci.

Demandez conseil à un professionnel de la santé

Emmenez votre enfant chez le médecin ou consultez l’infirmière de son école et envisagez avec l’un d’entre eux la possibilité de soumettre votre enfant à un test de dépistage de drogues et d’alcool. Pour ce faire, le professionnel de la santé pourrait simplement poser une question à votre enfant, ou il pourrait lui faire subir un test d’urine ou sanguin. Faire part de vos inquiétudes au professionnel de la santé peut vous aider à obtenir les conseils et l’aide dont vous avez besoin. Si vous avez rendez-vous avec le médecin de votre enfant, rappelez-le afin de vous assurer d’avoir le temps nécessaire pour discuter de ce problème avec lui.

D’autres parents peuvent vous appuyer. Parlez-leur

Dialoguer avec des parents qui ont déjà été dans votre situation pourrait vous aider. Dans certaines collectivités, des groupes de parents se rencontrent de manière informelle pour discuter de problèmes parentaux et trouver des solutions ensemble. Vous pourriez également trouver de l’ai