À l’affût des tendances

Un rave est une fête ou un rassemblement où l’on danse, consomme de la drogue et de l’alcool.

rave

Les « partys raves » et les « clubs raves », où on danse énergiquement toute la nuit avec de la musique de danse rapide et rythmée ainsi que des chorégraphies de lumières laser, sont devenus de plus en plus populaires au cours de la dernière décennie, particulièrement auprès des adolescents et des jeunes adultes. Les raves, qui au départ constituaient la base d’un mouvement clandestin en Europe, sont devenus une culture organisée, commerciale et mondiale. Les partys et les clubs raves ont fait leur chemin jusqu’au Canada, aux États-Unis et dans bon nombre d’autres pays. On organise des raves dans des clubs établis ou dans des sites temporaires installés pour une fin de semaine dans des entrepôts abandonnés, dans des champs ou dans des immeubles vacants.

170626-rave

Ces fêtes peuvent rassembler de 30 fêtards dans un petit club jusqu’à des dizaines de milliers dans un stade ou dans un champ. S’il est vrai que l’essentiel des raves repose sur la musique techno et les chorégraphies de lumière, les drogues comme la MDMA (3,4-méthylènedioxyméthamphétamine, aussi appelée ecstasy), la kétamine, le GHB (gamma-hydroxybutyrate), le Rohypnol et le LSD (diéthylamide de l’acide lysergique) font maintenant partie intégrante mais souvent très dangereux de la culture rave et des clubs.

Beaucoup de ces drogues synthétiques de rue sont maintenant imprégnées avec des composants potentiellement mortels tels que le fentanyl illicite.

poeicpfmsk

Vers la fin des années 1990, en Amérique du Nord, les raves étaient devenus si commercialisés que les fêtes n’étaient guère plus qu’une forme d’exploitation de la jeunesse nord-américaine. De nos jours, les raves se caractérisent par leurs droits d’entrée élevés, la forte consommation de drogues, le prix exorbitant de l’eau embouteillée, la piste de danse sombre et dangereusement surpeuplée et les « salles de repos », ou les fêtards vont reprendre des forces et, souvent, participer ouvertement à des activités sexuelles.

052912_0007_ARavePartyD1

En outre, de nombreux propriétaires de clubs et promoteurs semblent encourager la consommation de drogues, surtout de MDMA. Ils fournissent de l’eau embouteillée et des boissons pour sportifs afin de combattre l’hyperthermie et la déshydratation, des suces pour empêcher les grincements de dents involontaires ainsi que des inhalateurs au menthol, des accessoires lumineux chimiques et des bâtons luminescents pour accroitre les effets de la MDMA. De plus, les promoteurs de partys raves mettent souvent l’accent sur les lettres « E » et « X » (qui sont fréquemment employées dans la rue pour désigner la MDMA) ou le terme « rollin » (qui fait référence à l’état d’euphorie que procure la MDMA) dans les dépliants qu’ils font imprimer, ce qui fait subtilement la promotion de la consommation de MDMA en même temps que celle du rave.

8_inch_glow_stick_bracelets

Ainsi, si vous avez remarqué des bâtons luminescents en grande quantité dans la chambre de votre enfant, demandez-lui comment il se les est procurés et ce pour quoi il les utilise. Dites-lui que vous êtes au courant de ce qui se passe dans les partys raves et qu’il s’y consomme des drogues.  C’est l’occasion d’insister sur les règles anti-drogue de la famille.