Meth

Meth (méthamphétamine)

AUSSI CONNU COMME: speed, meth, chalk, bonbon, peanut, ice, cristal, crank, glass

Qu’est-ce que la méthamphétamine?

La méthamphétamine est une drogue stimulante qui engendre rapidement une dépendance et produit de puissants effets sur certains systèmes du cerveau. D’un point de vue chimique, La méthamphétamine s’apparente étroitement aux amphétamines, mais ses effets sur le système nerveux central sont beaucoup plus importants.

La méthamphétamine est une substance illicite et extrêmement nocive qui est souvent consommée de façon récréative pour la poussée d’énergie et le sentiment d’invincibilité qu’elle procure.  Même si la prévalence de la consommation de méthamphétamine au sein de la population est faible, les méfaits engendrés par sa consommation sont à la hausse. Un tel phénomène suscite des inquiétudes quant aux risques que représente la méthamphétamine pour la santé et la sécurité des collectivités. 1

La méthamphétamine « de rue » est manufacturée dans des laboratoires clandestins à partir de produits bon marché, souvent toxiques et inflammables. Sa composition chimique et son procédé de fabrication varient d’un laboratoire à l’autre, ce qui affecte la puissance, la pureté et les effets du produit final. 2

À quoi ressemble la méthamphétamine et comment est-elle utilisée ?

Sur la rue, on utilise de nombreux noms pour désigner la méthamphétamine, comme «speed», «meth», «chalk», «bonbon» et «peanut». La méthamphétamine peut être reniflée, avalée, fumée ou injectée.  Le chlorhydrate de méthamphétamine, des cristaux clairs ressemblant à de la glace qui peuvent être fumés, est connu sous des noms comme «ice»(glace), «cristal», «crank» ou «glass».

Les signes et symptômes de la consommation de la méthamphétamine

Certains des signes et symptômes les plus courants sont la dilatation des pupilles, le nez et les lèvres secs, des problèmes chroniques nasaux ou  aux sinus et une mauvaise haleine. La méthamphétamine étant un stimulant, les consommateurs deviennent hyperactifs, irritables et ont de soudains changements d’humeur. Ils n’ont plus aucun intérêt à dormir ou à manger, ce qui se traduit en une perte de poids draconienne ou même, à l’anorexie. La méthamphétamine peut aussi rendre les consommateurs agressifs, nerveux et incohérents.

À court terme, les effets de la consommation de méthamphétamine sont l’irritabilité, l’anxiété, l’insomnie, des tremblements semblables à ceux du Parkinson, des convulsions et de la paranoïa ainsi que des effets à long terme comme l’augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle, des dommages aux vaisseaux sanguins du cerveau, un accident vasculaire cérébrale ou même la mort. Le consommateur de méthamphétamine peut devenir obsédé ou exécuter à répétition certaines tâches comme le ménage, le lavage des mains, le montage et le démontage d’objets, ou se gratter au point tel de causer des plaies.

Les symptômes psychotiques peuvent parfois durer des mois ou des années, même après avoir cessé de consommer la drogue.


Bibliographie
  1. Centre Canadien sur les dépendances et l’usage de substances, 2020
  2. CAMH – https://www.camh.ca/fr/info-sante/index-sur-la-sante-mentale-et-la-dependance/la-m%c3%a9thamph%c3%a9tamine