Des conversations adaptées à l’âge

Commencer tôt à parler avec votre jeune et garder le dialogue ouvert à mesure qu’il grandit peut faire une énorme différence dans la prévention de consommation de substances.

Comment avoir des conversations adaptées à l’âge de vos enfants sur le cannabis et toutes les autres substances comme l’alcool et les médicaments :

Quoi dire?

Si vos enfants sont jeunes

Comme vous le feriez en parlant à votre plus jeune enfant des risques de ne pas porter de casque, de traverser la rue en courant, de parler à des étrangers ou de consommer quoi que ce soit d’inconnu – le cannabis peut être partie intégrante de vos conversations sur la sécurité de façon générale.

Il est important de se rappeler : les produits comestibles du cannabis, une fois à l’extérieur de leur emballage, ressemblent aux biscuits ou aux chocolats achetés à l’épicerie – et peuvent s’avérer très alléchants pour vos jeunes enfants. Si vous avez des produits comestibles du cannabis à la maison, ne les laissez pas à la vue de vos enfants, identifiez-les très clairement et placez-les dans des contenants à l’épreuve des enfants et hors de leur portée.

Si vos enfants sont des adolescents

Il est fort probable que vos jeunes se posent déjà de nombreuses questions au sujet du cannabis et même, qu’ils en aient déjà fait l’expérimentation. Ensemble, votre jeune et vous pouvez en apprendre plus sur les produits du cannabis à l’aide de sources fiables telles que : Jeunesse sans drogue Canada, le Centre Canadien sur les dépendances et l’usage de substances, et Santé CanadaAidez vos ados à comprendre que la meilleure façon de protéger leur santé est tout simplement de ne pas consommer de cannabis.

Important : 90% des gens au prise avec un problème de dépendance ont commencé à consommer à l’adolescence. Le cannabis sous toutes ses formes est une substance qui peut créer une accoutumance. Les adolescents qui commencent à consommer du cannabis fréquemment sont beaucoup plus susceptibles de se retrouver avec un trouble de l’usage du cannabis (TUC).

Si vos enfants ont l’âge de la majorité ou sont de jeunes adultes :

Rappelez-leur que toute forme de cannabis peut être un risque pour leur santé. Il y a une très grande différence entre ingérer et inhaler du cannabis. Une des plus graves erreurs commises par une personne qui consomme, pour la première fois, un produit comestible est une trop grande consommation accidentelle et, par conséquent, un « high » trop puissant, imprévisible et aux effets désagréables.

Important : Si votre jeune choisit de consommer du cannabis, rappelez-lui qu’une même dose peut affecter deux personnes de façon différente. Commencez à faible dose et lentement.

Consultez le guide « Recommandations canadiennes d’usage de cannabis à moindre risque » et la version de ces recommandations à l’intention des jeunes; discutez-en avec vos jeunes.   La consommation précoce et régulière de cannabis affecte la santé de vos jeunes. Ces recommandations peuvent aider à réduire énormément les risques potentiels à la santé de vos jeunes et jeunes adultes.