Collaborer, apprendre et innover avec les collectivités
Collaborer, apprendre et innover avec les collectivités

Collaborer, apprendre et innover avec les collectivités

11/14/2022

Assurer l’accès à de l’information sur la prévention des drogues dans des régions plus à risque

L’information et le soutien aux familles jouent un rôle clé en prévention des drogues chez les jeunes et travailler pour s’assurer que les parents et les adultes de confiance aient accès à des informations factuelles et pertinentes est une partie importante du rôle de JSDC.

Ce projet pilote en partenariat avec BMO Groupe financier vise à améliorer l’accès aux ressources disponibles relatives à la prévention de la consommation de substances chez les jeunes dans diverses collectivités moins bien desservies de l’Ontario.  Dans un tel contexte, les jeunes sont plus susceptibles d’être aux prises avec une consommation problématique ou des troubles liés à l’usage de substances.

Pourquoi est-ce si important?

  • Au Canada, parmi les jeunes, une hospitalisation sur vingt est reliée à un problème engendré par la consommation de substances et, pour chaque hospitalisation, on compte 5 visites aux urgences;
  • la pandémie a aggravé cette crise avec une augmentation des cas de surdoses et d’intoxications accidentelles;
  • l’Ontario fait partie des trois provinces canadiennes qui comptent pour 90% des décès liés à une intoxication aux opioïdes en 2021 au Canada.

L’information et le soutien aux familles jouent un rôle essentiel pour prévenir ou intervenir en plus de réduire les risques et les méfaits en matière de consommation de substances par les jeunes. Toutefois, un accès limité aux services dans des collectivités rurales ou du nord de la province peut être un frein pour les familles dans leur quête d’aide.

Les troix axes de l’initiative : Collaborer apprendre et innover 

Nous établissons des partenariats stratégiques avec des organisations locales afin d’avoir une meilleure connaissance du contexte et cerner les besoins spécifiques à chaque collectivité.  À partir de là, nous élaborons des projets avec des organismes de chacune des collectivités pour combler certaines lacunes, répondre aux besoins de services dans ces communautés, et améliorer l’accès et la disponibilité des outils de prévention, d’information et de soutien nécessaires.

Notre partenariat avec des organismes et intervenants communautaires, permet à JSD de cerner précisément les besoins en termes d’information et de prévention, afin que nous puissions développer de concert avec nos partenaires locaux des outils d’information pertinents axés sur la situation de la consommation de substances dans un contexte local, régional et national ainsi que de soutenir la communication à la fois pertinente et efficace comme outil de prévention et d’intervention précoce au niveau des familles et dans le milieu scolaire.

Au fil des ans, nous avons constaté à quel point les sessions virtuelles destinées aux parents et aux adultes de confiance sur la prévention de la consommation de substances et la santé mentale se sont avérées efficaces pour soutenir les collectivités dont les besoins sont les plus criants.

Depuis nos tout débuts, Jeunesse sans drogue Canada est l’instigatrice de campagnes de sensibilisation d’envergure sur la consommation de substances. Grâce au soutien de BMO groupe financier, nous pouvons offrir Accès-collectivités et ainsi contribuer à améliorer la situation des collectivités du nord de l’Ontario durant cette première phase du projet.

Chantal Vallerand, directrice générale de Jeunesse sans drogue Canada

Les plus récentes nouvelles : Accès-Collectivités est lancé dans les régions du nord de l’Ontario.

JSDC collabore avec les organismes communautaires de trois collectivités du nord de l’Ontario soit Timmins, Thunder Bay et Sudbury avec comme objectif d’organiser conjointement des modules d’information pour les parents, les familles et les personnes-ressources qui interviennent à divers niveaux auprès des jeunes et des familles. Le but ultime est d’améliorer la condition de la santé physique et mentale des jeunes de chacune de ces collectivités.

De concert avec des organismes locaux comme SFENEO et le Conseil d’administration des services sociaux du district de Cochrane et la participation d’experts en la matière du YMCA et du CCDUS, nous développons conjointement de nouveaux modules de formation virtuels destinés aux parents et aux divers intervenants en se servant des outils d’information déjà existants de JSDC, et en les adaptant, au besoin.  Les modules portent sur une gamme de thèmes afin de favoriser le dialogue avec les jeunes au sujet des opioïdes, de l’alcool, du cannabis, des drogues de rue, etc. L’information y est présentée dans une optique de santé mentale et de bien-être avec une approche compatissante et sans aucune forme de jugement.

Ces webinaires mettent en perspective des faits et de l’information sur la situation actuelle de la consommation de cannabis et les jeunes, la crise des opioïdes, ainsi que divers outils pratiques sur la prévention de la consommation de substances par les jeunes.

 «Pleins feux sur les substances – prévention, faits et outils pratiques»

Les deux premiers webinaires (anglais et français) ont été présentés par JSDC en collaboration avec SFENEO, les Services à la famille et à l’enfance du Nord-Est de l’Ontario, le programme de sensibilisation au Cannabis pour les jeunes du YMCA, le Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances et le Bureau santé Porcupine.

L’autre webinaire de JSDC a été présenté en collaboration avec le Conseil d’administration des services sociaux du district de Cochrane et mettait en lumière des conférenciers du CASSDC, du programme de sensibilisation au Cannabis pour les jeunes du YMCA et du Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances.

Les informations et les données présentées durant les webinaires étaient très pertinentes.  Nous croyons que ces webinaires ont donné un bon aperçu de la situation et apporté de nouvelles connaissances à nos éducateurs et au personnel des services à l’enfance du CASSDC.

Gabriella Desmarais-Brunet, gestionnaire de projets, Conseil d’administration des services sociaux du district de Cochrane.

99% des participants aux webinaires à Timmins ont dit avoir trouvé l’information présentée pertinente/très pertinente, utile et très utile.

  • «L’information était bien présentée et basée sur des données de la région»
  • «J’ai un fils de 14 ans. Certes, le webinaire a soulevé des craintes, mais par la même occasion m’a fourni des informations utiles sur comment amorcer des conversations sur la consommation. Merci!»
  • «J’ai apprécié en apprendre plus sur les données actuelles et entendre des suggestions sur comment parler aux jeunes de la consommation de substances en fonction de leur âge et où ils en sont dans leur développement.»
  • «J’ai aimé les suggestions sur comment avoir des conversations réfléchies avec les jeunes »
  • « J’ai aimé qu’on cible la région du nord.»
  • « La présentation donnait un aperçu des idées préconçues que nous pourrions avoir quant à la réalité. Les conseils sur comment parler aux divers groupes d’âge des enfants étaient excellents aussi. Chaque présentation était excellente.»
  • «Certes c’était apeurant d’entendre les chiffres, mais je peux définitivement partager l’information avec mes collègues, mes amis, les membres de ma famille dans l’optique d’en parler particulièrement avec les jeunes.»

À l’agenda de 2023, la continuité d’Accès-collectivités

Tout au long de 2023, par le biais de l’initiative, nous continuerons de favoriser et de solidifier les liens auprès de collaborateurs et d’organismes communautaires dans le but de développer de nouveaux modules de formation adaptés à la réalité de chacune des régions et des besoins précis des organismes locaux afin de pouvoir éventuellement étendre la portée de nos actions à un plus grand nombre de collectivités.

À ce jour, les partenaires d’Accès-collectivités :

Nous sommes tellement reconnaissants envers BMO groupe financier pour son soutien à cette importante initiative.

BMO est heureux de pouvoir contribuer à faire une différence en informant les jeunes sur les conséquences néfastes des diverses substances auxquelles ils pourraient être exposés au courant de leur vie. Cette panoplie d’outils communicationnels peuvent être utiles pour amorcer une conversation avec les jeunes et assurer un encadrement éducatif.

Victor Pellegrino, Président régional, Services bancaires aux particuliers, Québec et est de l’Ontario, BMO Banque de Montréal.