À propos de nous

Notre vision est de s’assurer que tous les jeunes puissent mener une vie libre de l’usage problématique de substances et de la dépendance

90 % des personnes vivant avec une dépendance ont commencé à consommer des substances à l’adolescence.1


La consommation de substances de votre jeune vous préoccupe?  Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul.  Plusieurs familles sont confrontées à une situation similaire ou l’ont été par le passé.  Il est important d’aller chercher l’aide dont vous avez besoin.

ClicParents, le service de soutien parental vous donne accès gratuitement à une zone de clavardage ou une ligne téléphonique 24h/7j.

Clic Parents. La consommation de votre jeune vous inquiète? Appelez ou clavardez pour des conseils et du soutien. Pour de soutien.

Les conseillers peuvent répondre à vos questions, vous guider vers des informations et des ressources utiles, et vous référer à un spécialiste en santé mentale pour du soutien pour vous et votre jeune, ou sur une base individuelle.   ClicParents, le service de soutien parental exploité par TELUS Santé est un service gratuit 24h/7j disponible pour les familles à travers le Canada.


Jeunesse sans drogue Canada souhaite créer un mouvement d’entraide visant à encourager et à appuyer les parents  dans la prévention des drogues chez les jeunes.

Nous informons, appuyons et encourageons les parents, les tuteurs, les familles et les adultes de confiance.

Informer – Nous ciblons les besoins des parents, des adultes de confiance, des professeurs, des travailleurs du secteur de la santé et des intervenants au travers le pays afin de leur fournir des informations essentielles, des guides et des outils.

Le site web de JSDC est une source fiable et exhaustive d’information; il héberge toutes nos activités éducatives. Il permet aux parents d’accéder facilement à des informations sur les drogues, à des outils de prévention, aux diverses publications de JSD ainsi qu’à des stratégies pour les aider à communiquer efficacement avec leurs jeunes sur une multitude de sujets très actuels.

Encourager – Un des principes directeurs de toute notre approche à JSD est de dire : «Parlez avec vos enfants».

La plupart des parents sont familiers avec le sujet de la « consommation de substances » mais plusieurs ne croient pas que leurs enfants sont à risque ou, ils sont inconfortables à l’idée de parler de la consommation avec leurs jeunes.  Alors, ils évitent d’inclure le sujet dans les conversations familiales en lien avec la sécurité.

Depuis la pandémie, nous constatons encore plus la corrélation entre la consommation de substances et les problèmes de santé mentale.  Dans le contexte actuel, les jeunes sont confrontés à des défis majeurs sur le plan personnel et émotionnel.  Les jeunes ont toujours été plus vulnérables à cet égard, mais encore plus maintenant. 

  • L’an dernier, seulement 1 jeune sur 4 rapportait être en excellente ou très bonne santé mentale alors que près de la moitié des répondants ne pouvait entrevoir un avenir prometteur. 2
  • Près de 45 % des jeunes ont rapporté des symptômes d’anxiété modérés à sévères alors que 24% faisaient état de symptômes de dépression modérés à sévères. 
  • Les jeunes de 16 à 24 ans vivant au Canada sont plus susceptibles de faire état de troubles de santé mentale et d’usage de substances que tout autre groupe de la population générale.3

Les parents sont les personnes qui ont le plus d’influence dans la vie de leurs jeunes. Nous croyons qu’il est important pour les parents de savoir que le fait de s’impliquer ainsi et d’avoir de telles conversations peut avoir un impact extrêmement positif et contribuer au bien-être mental de leurs jeunes. Selon notre enquête, les enfants affirment que, l’une des raisons principales pour lesquelles ils ne consomment pas de drogues, est la peur de décevoir leurs parents.

Nos campagnes de sensibilisation

L’unicité et la force de frappe de nos campagnes médiatiques sont une des façons de rejoindre et d’encourager les parents et tous les adultes de confiance à s’impliquer en ayant des conversations réfléchies et sincères sur l’usage de substances avec les jeunes qui font partie de leur vie.

Nous travaillons de concert avec des agences de publicité afin de créer et produire des messages de sensibilisation que nos partenaires média (télévision, radio, imprimé, affichage et numérique) diffusent au travers le pays.

Nos plus récente campagne – Trouvez les mots justes avec Clic Parents, mai 2023

Les parents sont souvent débordés, et quand vient le temps d’avoir une conversation avec leur jeune sur la consommation de substances, ils sont dépassés et ne savent pas trop quoi dire, comment, où et quand.. Pour ce, il est crucial qu’ils se sentent outillés et appuyés dans leur démarche. Notre nouvelle campagne décline des questions typiques de parents telle façon que la réponse les dirige vers notre site Web pour des infos, des conseils et des astuces, et maintenant, ils y découvriront notre tout nouveau service de soutien parental : ClicParents.

Les plus récentes campagnes de JSD – pour accéder à la liste complète de nos diverses campagnes (télé, radio, imprimé, affichage et numérique),  on vous invite à visiter notre section Archives.

Appuyer – Chez Jeunesse sans drogue Canada, nous avons la ferme conviction qu’il faut appuyer et seconder les parents dans leur implication auprès de leurs jeunes. Ils doivent pouvoir se sentir habilités à aider leurs enfants dans leur quête et leur développement de connaissances, d’attitudes et d’aptitudes nécessaires à la poursuite de leurs objectifs et à la réalisation de leurs aspirations et ce, à l’abri de l’usage problématique de drogues.

L’information, les ressources et les outils pratiques que nous offrons aux parents comportent des renseignements précieux sur les substances ainsi que des conseils pratiques. Les parents peuvent ainsi amorcer des conversations sincères et réfléchies avec leurs enfants pour les aider à faire des choix sains alors qu’ils traversent l’adolescence.

Appuyer et habiliter les parents à agir pour protéger leurs enfants est essential parce que:

  • L’âge moyen d’expérimentation est : alcool = 13,4 ans ; cannabis = 14 ans
  • 60% des consommateurs de drogues illicites sont âgés entre 15 et 24 ans.4
  • 36% des adolescents se sont fait offrir des drogues lors de fêteset presque la moitié d’entre eux ne savent pas comment faire pour les refuser. 5

Ce qui suit est le portrait des substances consommées par les étudiants du secondaire (1-5) au travers le pays : 6

  • Alcool : 44% – 880 000 étudiants;
  • Cannabis : 18% – 374 000 étudiants;
  • Vapoteuses : 20% – 418 000 étudiants;*
  • 7% ont utilisé des calmants ou des tranquillisants, des
  • stimulants et des analgésiques prescrits par ordonnance;
  • L’usage non médical de stimulants tels que les médicaments
  • utilisés dans le traitement du TDAH a augmenté de 3 %.
  • 13 % des étudiants du secondaire en Ontario ont mentionné avoir utilisé des opioïdes antidouleurs à des fins non médicales. 7

*les pourcentages de prévalence ont doublé parmi les étudiants pendant la période 2018-2019; le vapotage a augmenté de 74 % pour le groupe des 16-19 ans

JSD fait une réelle différence : chaque année, on décompte 1 400 moins de  jeunes qui souffrent des méfaits causés par la consommation de substances et la dépendance. Selon l’étude 2020 de JSD sur son retour social sur investissement (RSIS), les méfaits causés par les problèmes de dépendance chez les jeunes coûtent à la société 490 000 $ tout au long de la vie d’un individu.  Le travail de prévention et de réduction des méfaits de JSD permet à la société d’économiser  plus de 680 millions de dollars par an.

Source : Étude 2020 de JSD sur le retour social sur investissement, Anna-Maria Bukowiec, École de commerce DeGroote 

Bibliographie

1 – Centre national de toxicomanie et d’abus de substances  – CASA

2 – Santé mentale et usage de substances pendant la pandémie de Covid-19 – Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS) et la commission de la santé mentale du Canada

3 – CAMH – Centre for Addiction and Mental Health

4 – CCDUS – Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances – Stratégie de prévention en toxicomanie chez les jeunes Canadiens

5 – Étude des comportements JSD, 2020

6 – Santé Canada, Résumé de l’enquête, ECTADE 2018-2019

7 – CAMH, OHSDUS 2021

  • Des initiatives en faveur des jeunes et de la santé mentale
    Nous sommes très reconnaissants d’être au rang des récipiendaires d’un don de la Fondation de la famille Slaight dans le cadre d’une contribution de 26,5 $ M versée à diverses initiatives en Ontario dans le but de soutenir et d’accroitre les services offerts aux jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale.
  • Coup d’œil sur les substances – une série pour le retour en classe
    Coup d’oeil sur les substances – Nous avons conçu quatre fiches d’information simples à lire sur les substances dont vos jeunes peuvent entendre parler afin que vous puissiez en jaser avec eux.
Votre don nous aide à faire une différence dans la vie des familles canadiennes. Faites un don aujourd’hui-même.