Psilocybine (champignons) | Drug Free Kids Canada
Research
About Us

Psilocybine (champignons)

11/02/2012

magic-mushrooms

Psilocybine (champignons)

La psilocybine est un hallucinogène naturel qu’on retrouve dans certaines espèces de champignons. Les hallucinogènes modifient les perceptions d’une personne de sorte qu’elle voit, entend ou ressent des choses qui n’existent pas. On la vend sur la rue sous forme de champignons entiers séchés ou de poudre brune. On fabrique parfois la composante active dans des laboratoires illégaux, puis on la vend sur la rue sous forme de poudre blanche, de comprimés blancs ou de capsules.

On peut manger les champignons crus ou cuits. On peut les tremper dans de l’eau chaude pour préparer un « thé » aux champignons ou les mélanger à du jus de fruits pour former un « délice aux champignons » (fungus delight). On peut aussi les inhaler ou se les injecter, mais ces méthodes sont moins courantes.

Surnoms : champignons magiques, champignons, magic, magic mushrooms, mushrooms, shrooms, shrums, mush, mushies, fungus, fungus delight

Quels sont les effets de la psilocybine sur l’organisme?

Une fois les champignons ingérés, la psilocybine est absorbée dans la circulation sanguine. La vitesse à laquelle elle atteint le cerveau dépend de la méthode de consommation. On ressent généralement les effets de la psilocybine quelques minutes après avoir consommé du « thé » ou dans les 30 minutes suivant l’ingestion des champignons eux-mêmes. Ces effets durent de trois à six heures environ, et certaines personnes peuvent souffrir d’hallucinations jusqu’à quatre jours durant.

Effets à court terme

La psilocybine peut créer un sentiment d’anxiété et des crises de paniques chez celui qui la consomme. Les consommateurs peuvent avoir des hallucinations et perdre le contact avec la réalité. La psilocybine peut aussi déformer les perceptions visuelles. Certaines personnes peuvent aussi croire qu’elles « voient » la musique ou « entendent » les couleurs.

À court terme, la consommation de psilocybine peut produire bon nombre d’autres effets comme les suivants :

  • étourdissements;
  • pupilles dilatées (et vision embrouillée);
  • nausées et vomissements;
  • assèchement de la bouche;
  • engourdissements, particulièrement du visage (paresthésie);
  • réflexes exagérés;
  • transpiration et augmentation de la température corporelle suivies de frissons et de tremblements;
  • affaiblissement et tremblements musculaires;
  • augmentation de la tension artérielle et du rythme cardiaque.

Elle peut également entraîner les symptômes suivants :

  • paranoïa;
  • confusion et désorientation;
  • agitation sévère;
  • perte de coordination;
  • incontinente urinaire;
  • convulsions.

Une fois que les effets des champignons se sont estompés, le consommateur peut se sentir très fatigué, déprimé et léthargique pendant quelques jours.

Aucun décès directement lié à une surdose de champignons magiques n’a été signalé.

Effets à long terme

Les effets à long terme de la consommation de psilocybine n’ont pas été étudiés. Certaines personnes ont vécu une psychose prolongée qui s’apparente à la schizophrénie paranoïde. La psychose, une perte de contact avec la réalité, est un trouble mental qui touche la personnalité.

La psilocybine peut-elle nuire au fœtus?

Les effets de la psilocybine sur le fœtus sont inconnus.

La psilocybine crée-t-elle une dépendance?

Aucune donnée ne permet de prouver que la consommation continue de psilocybine crée une dépendance physique ou psychologique. Cependant, les gens qui en consomment régulièrement peuvent devenir tolérants aux effets qu’elle produit. L’acquisition d’une tolérance absolue, c’est-à-dire qu’aucune quantité de psilocybine ne peut produire les effets recherchés pendant plusieurs jours, fait en sorte que le consommateur doit cesser sa consommation pendant quelques jours pour retrouver une sensibilité.