PCP – Poussiere D'Ange | Drug Free Kids Canada
Research
About Us

PCP – Poussiere D’Ange

11/02/2012

pcp

PCP – Poussiere D'Ange

Description de la PCP

La PCP est une poudre cristalline blanche soluble dans l’eau ou l’alcool. Son goût chimique et amer est caractéristique. On la retrouve sous forme de comprimé, de capsule, de liquide, de cristal, de pâte et de poudre colorée. On la fait souvent passer pour une autre drogue comme le LSD. On peut l’inhaler, la fumer ou l’ingérer. Lorsqu’on la fume, on mélange souvent la PCP à des feuilles comme de la menthe, du persil, de l’origan, du tabac ou de la marijuana. Puisqu’on l’ajoute souvent à d’autres drogues, on peut consommer de la PCP sans le savoir.

Noms commerciaux et noms utilisés dans la rue pour décrire la PCP : Phencyclidine, Angel dust, elephant, hog, mess, mescaline, pilule de la paix, poudre d’ange, poussière d’ange, rocket fuel (killer weed ou supergrass ( c’est PCP mélangée à de la marijuana).

Effets de la PCP

La PCP est une drogue « dissociative », c’est-à-dire qu’elle déforme la vision et l’ouïe et produit un sentiment de détachement par rapport à son milieu et à son identité. Dans la plupart des cas, ceux qui consomment cette drogue pour la première fois vivent un « mauvais voyage » (bad trip) et cessent d’en consommer. À petite dose, la PCP produit des effets comme la dépression respiratoire légère, des rougeurs et une transpiration abondante. À forte dose, elle entraîne des nausées, des vomissements, la vision embrouillée, des mouvements oculaires rapides, une production de bave, la perte d’équilibre et le vertige. Leurs propos sont souvent confus. La confusion que produit la consommation de drogue peut mener à un décès accidentel. À long terme, la consommation de PCP peut entraîner la dépendance, la perte de mémoire, des difficultés d’élocution et de réflexion, la dépression et la perte de poids. Les symptômes peuvent durer jusqu’à un an après l’arrêt de consommation de PCP. Des troubles de l’humeur et des flashs-back peuvent se produire.